l Origines et rôle l Aspect général l Tempérament l Taille l Robe et couleur l Tête l Pigmentation l Cou l

l Membres antérieurs l Corps l Membres postérieurs l Pieds l Pattes antérieures l Queue l Allure l

l Défauts l Caractéristiques entraînant la disqualification l Points accordés par les juges l

Origines et rôle

Le husky sibérien a été développé il y a plusieurs centaines d'années par les Chukchis habitant la Sibérie du nord. Les Chukchis, peuple nomade, utilisaient leurs chiens à plusieurs fins : comme compagnons pour leurs enfants, comme chasseurs pour leur nourriture et comme moyen de transport.

Les husky sibérien furent introduits en Alaska en 1909 pour la course, et ils firent alors preuve de grande hardiesse, possédant à la fois vitesse et endurance. Cette utilisation de la race doit aujourd'hui être maintenue. Retour en haut)

Aspect général
Le husky sibérien est un chien de travail de taille moyenne, léger sur pattes, dégagé et gracieux à l'action. Il possède un goût inhérent pour la course et un esprit indépendant. Son poil bien fourni, ses oreilles droites et sa queue touffue témoignent de son ascendance nordique. Il est très efficace dans la performance de sa fonction d'origine sous harnais et peut traîner un fardeau léger sur de grandes distances à vitesse modérées. Ses proportions et la forme de son corps reflètent l'équilibre dans la puissance, la vitesse, l'endurance et dans ses habiletés athlétiques générales.
Les husky sibérien mâles ont l'apparence masculine sans être jamais grossiers. Les femelles sont féminines mais sans faiblesse de charpente. Tant chez les mâles que chez les femelles, les os doivent être de grosseur moyenne et les muscles fermes et bien développés. La robe a une texture douce.
Retour en haut)

Tempérament
Le tempérament caractéristique du husky sibérien est sympathique et doux mais aussi vif et énergique. L'adulte a tendance à être quelque peu réservé et indépendant. Son intelligence, son penchant naturel pour le travail et son caractère enthousiaste en font un compagnon agréable qui travail avec plaisir, surtout comme chien de traîneau. Il ne démontre pas les qualités possessives du chien de garde. Retour en haut)

Taille
L'adulte (à 18 mois) mâle doit mesurer entre 21 et 23 1/2 po (de 53 à 60 cm) au garrot et son poids doit être entre 45 et 60 lb (de 20 à 27 kg). Les femelles doivent mesurer entre 20 et 22 po (de 51 à 56 cm) et peser entre 34 et 50 lb (de 15 à 23 kg). Retour en haut)

Robe et couleur

Le husky sibérien possède une robe double, épaisse et douce, composée d'un sous-poil doux, dense et duveteux couché contre la peau et d'un poil de couverture lisse et doux qui donne une apparence fournie et un profil bien dessiné. Il est à noter que l'absence de sous-poil est normale lors de la saison de la mue.

Il est permis de tondre le poil autour des pattes pour une apparence plus propre. La tonte du poil sur toute autre partie du corps n'est pas permise et doit être sévèrement pénalisée.
Toutes les couleurs (teintes solides ou nuancées) sont permises ainsi que le blanc pur et toutes les marques. On trouve une très grande variété de marques chez le husky sibérien, surtout autour de la tête. Retour en haut
)

Tête
Crâne de grosseur moyenne en proportion avec le corps, légèrement arrondie sur le dessus et diminuant progressivement de la partie la plus large à la pointe des yeux. Museau de longueur moyenne, la distance depuis le bout de la truffe jusqu'au stop doit égaler la distance du stop à l'occiput. Le stop est bien défini et le chanfrein est droit depuis le stop jusqu'au bout de la truffe. Vus de profil, le crâne et le museau doivent présenter des plans parallèles. Le museau est de largeur moyenne, s'amenuisant graduellement vers la truffe, le bout du nez n'étant ni pointu ni carré. Les lèvres sont foncées et serrées. Les yeux sont dans les tons de brun ou de bleu, un de chaque ou particolores; tous sont acceptables. Les yeux doivent être en forme d'amande, modérément espacés et placés légèrement à l'oblique, avec des paupières serrées. L'expression est vive, sympathique, intéressée et parfois même espiègle. Oreilles de taille moyenne, droites, bien attachées haut sur la tête. Elles sont épaisses et bien recouvertes de poil même à l'intérieur, réduisant ainsi la perte de chaleur durant l'hiver. Les oreilles sont légèrement arquées à l'arrière et elles sont très droites avec des pointes légèrement arrondies. Dents articulées en ciseaux, mâchoires fortes avec 42 dents espacées également. Retour en haut)

Pigmentation
La truffe, le pourtour des yeux et les lèvres doivent être noirs chez les sujets gris, noirs ou feu et foie chez les sujets couleur cuivre (rouge). Chez les sujets blancs, ils peuvent être couleur chair mais cette couleur n'est pas préférée. Le nez strié de rose (nez de neige) est acceptable car il revient habituellement à sa couleur normale au cours de l'été. Retour en haut)

Cou
De longueur moyenne. Lorsque le chien est debout, le cou est fièrement arqué. En mouvement, le cou est allongé et forme une prolongation de la ligne du dessus, ce qui fait que la tête est portée légèrement vers l'avant. Retour en haut)

Membres antérieurs
Les épaules doivent être bien inclinées à un angle d'à peu près 45 degrés du sol. Moins de 30 degrés constitue un défaut. L'humérus est fléchi vers l'arrière de la pointe des épaules au coude, et n'est jamais perpendiculaire au sol. La longueur de l'omoplate est égale à la longueur de l'humérus. Les muscles et les ligaments reliant l'épaule à la cage thoracique sont fermes et bien développés. Retour en haut)

Corps

Ligne du dessus : le dos est de longueur moyenne, ni trop trapu ni trop peu soutenu à cause d'une longueur excessive et il est droit et fort avec une ligne du dessus qui parait droite depuis le garrot jusqu'à la croupe.


Poitrine : profonde et forte mais pas trop large, la partie la plus profonde étant juste derrière et de niveau avec les coudes. Les côtes sont modérément cintrées de la colonne vertébrale pour s'aplatir sur les côtés près des coudes, permettant une démarche libre.

Rein : le rein est tendu et élancé, plus étroit que la cage thoracique et légèrement rentré. La croupe s'incline de l'échine avec un angle léger mais non verticalement, ce qui risquerait d'entraver la poussée vers l'arrière des membres postérieurs. Vu de profil, la longueur du corps à partir de la pointe du sternum jusqu'à la pointe arrière de la croupe est légèrement plus longue que la hauteur du corps à partir du sol jusqu'au haut du garrot. Retour en haut)

Membres postérieurs
Debout et vues de l'arrière, les pattes postérieures sont modérément espacées et parallèles. Les cuisses sont puissantes et musclées. Vues de profil, la longueur de l'os du pelvis est égale à la longueur du fémur et les grassets sont bien fléchis. Retour en haut)

Pieds
De forme oblongue, les pieds sont de grosseur moyenne avec le poil bien fourni entre les doigts. Les coussinets sont épais et bien coussinés. Le pied du sibérien est semblable à ceux des autres races de l'Arctique; c'est un pied «en raquette», quelque peu palmé entre les doigts. De bons pieds sont très importants et ils doivent être examinés dans l'enceinte. Les pieds ne doivent être tournés ni à l'extérieur, ni à l'intérieur. Retour en haut)

Pattes antérieures

Droites et bien musclées, d'ossature moyenne. Vus de profil, les paturons sont légèrement fléchis avec le poignet droit mais flexible. Vus de devant, les pattes sont moyennement espacées, parallèles et droites, avec les coudes près du corps, tournés ni vers l'intérieur ni vers l'extérieur. La longueur de la patte du coude au sol est légèrement supérieure à la distance du coude au haut du garrot.

Note : les longueurs des os de l'avant-train et de l'arrière-train sont égales. Le jarret est droit, de grandeur moyenne, son articulation étant bien définie. Les ergots postérieurs doivent être enlevés. Retour en haut)

Queue
Une queue bien fournie, portée au-dessus du dos en faucille lors de la démarche ou lorsque le chien est à l'attention, ou vers l'arrière lorsque le chien est en mouvement ou lorsqu'il travaille; tombante au repos. La queue est plantée sur la ligne du dessus ou juste au-dessous de celle-ci. Lorsqu'elle est portée haut, la queue ne se recourbe pas d'un coté ou de l'autre du dos et elle ne doit pas non plus se rabattre à plat contre le dos. L'os de la queue arrive au-dessus du jarret lorsque la queue est tombante. Retour en haut)

Allure
L'allure caractéristique du husky sibérien est fluide et semble sans effort. Dans l'enceinte il doit être présenté avec une laisse qui n'est pas tendue, et à un trot moyennement rapide . La tête du chien doit s'étendre vers l'avant, en prolongement de sa ligne du dessus. Il doit faire preuve d'une bonne extension des membres antérieurs et d'une bonne propulsion des membres postérieurs. Au pas de marche, le husky sibérien ne se déplace pas dans l'axe, mais lorsque sa vitesse augmente, les pattes convergent jusqu'à ce que les coussinets suivent une ligne sous le centre longitudinal du corps (piste simple). La ligne du dessus demeure ferme et de niveau. Retour en haut)

Défauts
Poils longs, durs ou broussailleux; texture trop dure ou trop soyeuse; toute tonte sauf lorsque indiqué. Une queue retroussée sur le dos ou une queue en tire-bouchon. Tête grossière ou lourde; crâne trop large entre les oreilles; crâne trop petit pour le corps; trop raffiné ou pointu. Oreilles attachées trop bas (trop écartées pour le crâne); affaissées (repliées, pas droites); qui ne sont pas légèrement arquées; oreilles trop larges qui ne sont pas en équilibre avec la tête. Yeux ronds, trop rapprochés ou trop espacés; yeux qui ne sont pas obliques. Museau trop pointu, trop gros, trop long ou trop court (hors de proportion); lèvres flasques. Toute denture autre qu'en ciseaux. Manque de pigmentation sur les lèvres, la truffe, et les pourtours des yeux. Poitrine trop large «en forme de tonneau»; côtes plates. Épaules droites ou lâches; humérus perpendiculaire; longueurs d'os inégales, angulation de l'épaule de moins de 30 degrés. Cou trop court ou trop long, non étendu vers l'avant lorsqu'en mouvement. Dos court, faible, ou lâche; dos excessivement long; dos ensellé; ligne du dessus incliné. Paturons faibles; ossature trop lourde; devant trop étroit ou trop large; coudes tournés vers l'extérieur; pattes proportionnellement trop courtes. Longueurs d'os inégales (pelvis et fémur); grassets droits; jarrets de vache; derrière trop étroit ou trop large. Pieds étalés, trop larges, maladroits, ou trop petits et délicats, tournés vers l'extérieur ou l'intérieur ou sans les palmes caractéristiques entre les doigts. Allure raccourcie, relevée; manque d'extension et de pulsion; démarche qui roule, qui se croise soit à l'avant ou à l'arrière, en diagonale, les coudes tournés vers l'extérieur ou vers l'intérieur; les grassets tournés vers l'extérieur, les jarrets tournés vers l'intérieur; le déplacement trop large. Un comportement agressif ou une timidité excessive doivent être sévèrement pénalisés. Retour en haut)

Caractéristiques entraînant la disqualification
Les chiens mesurant plus de 60 cm (23 1/2 po) au garrot et pesant plus de 27 kg (60 lb); femelles mesurant plus de 56 cm (22 po) au garrot et pesant plus de 23 kg (50 lb). Monorchidie ou cryptorchidie. Retour en haut)

 Points accordés par les juges
 Aspect général et comportement:

 25 points
 Allure:

 25 points
 Tête,oreilles et robe:

 20 points
 Corps (épaules,membres postérieurs,pattes et pieds):

 20 points
 Queue:

 10 points
 Total:

100 points

(Retour en haut de la page)

Écrivez-nous:
Seadream@videotron.ca
Copyright @ Seadream Perm.reg"dS2000 eadream Perm.reg'd